Commençons par le commencement, le marketing d’influence est né de la volonté des marques (grandes ou petites) de gagner en visibilité ou en notoriété. Et, contrairement à ce que l’on pourrait penser, le marketing d’influence ne se résume pas à l’utilisation des réseaux sociaux. Alors qu’est-ce que le Marketing d’influence ? À quoi ça sert ? Et, pourquoi ne pas l’intégrer à votre stratégie de communication ? Tentons quelques approches…

Qu’est-ce que le Marketing d’Influence ?

On pourrait résumer le marketing d’influence par le fait d’utiliser des ‘prescripteurs’ pour parler de nous, de notre produit, de notre marque… Par exemple quand Monsieur Sarkozy se trimbale avec sa Rolex bien visible dans un canoë au beau milieu d’une rivière en vacances, il fait du marketing d’influence.

Le marketing d’influence, c’est donc la capacité à faire vivre votre marque, votre produit… auprès d’un vivier d’influenceurs et de prescripteurs… Et, ce n’est pas simplement résumé aux réseaux sociaux !

Comme dans mon exemple (certes un peu maladroit), le marketing d’influence n’est pas lié à un média en particulier. À ses débuts, le marketing d’influence ciblait en particulier les communautés, les animateurs de forum et les blogueurs. Aujourd’hui, les réseaux sociaux ont pris le pas sur le reste et ont offert au marketing social celui de l’influence digitale et de la viralité.

Comment classifier les influenceurs ?

Lorsque le marketing d’influence vous intéresse et qu’il vous trotte dans la tête de faire appelle à un ‘influenceur’ pour aider à la viralité de votre marque, il convient de bien classifier les influenceurs auxquels vous allez être confrontés. Il existe 2 indicateurs principaux pour classer les influenceurs :

1 – Le nombre d’abonnés

2 – Le taux d’engagement

  • Les nano-influenceurs sont des prescripteurs de niche. Leur audience comprend moins de 10 000 abonnés et le taux d’engagement des followers est fort.
  • Les micro-influenceurs sont proches de leur audience et comptent entre 10 000 et 100 000 abonnés. L’audience est très segmentée et le taux d’engagement est élevé.
  • Les macro-influenceurs ont plusieurs audiences, qui comptent entre 100 000 à 500 000 abonnés. Les macro-influenceurs apportent une forte visibilité à votre marque.
  • Les méga-influenceurs sont des célébrités, des artistes et des sportifs. Ils comptent plus de 500 000 abonnés. Leur influence est très importante.

Est-ce que vous voyez arriver le Poulpe ?

Oui ? Car, comme vous l’imaginez, plus la taille de l’influenceur est avéré, plus le budget associé est important… Et, non ce n’est pas gratuit ! Le gratuit n’existe pas !

Influenceurs externes et internes à l’entreprise.

Quand on parle des influenceurs, nous pensons souvent à l’extérieur de l’entreprise. Pourtant l’influence s’exerce aussi en interne, vos salariés, les personnes qui composent leurs propres réseaux sont des prescripteurs en puissance. Les collaborateurs de votre entreprise font partie intégrante de votre stratégie de marketing d’influence. Chaque collaborateur peut être actif sur les réseaux sociaux et être ambassadeur de votre marque.

La cohérence de l’audience.

L’authenticité est le facteur clé de réussite d’une campagne de marketing d’influence. Donc, il convient de choisir des influenceurs qui vont mettre en valeur vos produits, votre savoir faire, votre marque… Et ne pas la relayer comme une simple information parmi un mur d’information sans réelle cohérence.

Comme on peut avoir du mal à vendre des habits sur un marchand quand son stand est entre un fromager et un vendeur de saucisson, miser sur un influenceur, aussi gros soit-il, qui parle de tout et en définitif de rien… N’est pas forcément une bonne idée.

Imaginez-vous vous retrouvez entre deux posts polémiques… Un sur les antivax et l’autre sur les gilets jaunes… Pas terrible en termes de cohérence d’image non ?

Quels indicateurs de performances suivre en marketing d’influence ?

Pour savoir si votre campagne fonctionne, on prend des indicateurs révélant la viralité et l’impact de cette même campagne :

  • La croissance du nombre d’abonnés,
  • Le volume d’impression organique,
  • Le taux d’engagement des followers (likes, partages et commentaires).

Sur votre site web, à partir du tracking de vos canaux d’acquisition influenceurs :

  • La croissance du trafic vers votre site web. Cette donnée est à croiser avec les canaux sources les plus performants (réseaux sociaux, articles influenceurs, etc).
  • La croissance du nombre d’emails collectés, ou d’inscriptions à un événement par exemple.

Le bon influenceur et le mauvais influenceur.

Vous connaissez sans doute l’histoire du bon chasseur et du mauvais chasseur… Eh bien pour les influenceurs, c’est presque pareil et il existe des moyens assez simples (au-delà de demander au Poulpe) de vérifier que l’audience d’un influenceur est propre, ou bien si on peut avoir des doutes sur l’acquisition d’abonnées, de likes et j’en passe… OUI CAR ÇA SE FAIT !

La courbe des abonnés

L’évolution de la courbe d’acquisition des abonnés est plutôt graduelle, un pic pourrait soit dire que tout d’un coup que le post est devenu ‘viral’ où alors qu’il y a une aide extérieure mystérieuse.. Pareil si cette courbe affiche des pics en dents de scie… « non mais j’ai rien fait m’sieur d’agent ! »… Pris la main dans le sac !

Le taux d’engagement

Suivant le secteur ou le domaine concerné, le taux d’engagement peut être plus ou moins développé. Le site https://www.tanke.fr/ig/ propose un calculateur de taux d’engagement efficace.

Si l’influenceur a un taux d’engagement bas, cela peut signifier que ses abonnés ne sont pas intéressés par son contenu, et qu’il est donc moins intéressant de collaborer avec lui.

Le ratio Commentaires / J’aime

Ce ratio est important, car un ratio trop bas peut indiquer que ce Compte a acheté des j’aime en masse.

Le ratio Abonnés / Abonnements

Cette métrique est souvent associée au fait d’avoir de faux abonnés.

Il existe des stratégies qui permettent d’obtenir des abonnés rapidement comme celle du follow-unfollow, qui consiste à suivre quelqu’un puis ne plus le suivre.

Si ce ratio est proche de 1, cela signifie que la personne est sûrement en train d’utiliser cette technique.

Vous me direz sans doute que personne ne fait vraiment attention à cela ?… Et pourtant… pourtant, c’est important de savoir où vous placez votre argent. Des personnes qui se propulsent influenceur en achetant leurs abonnés le Poulpe en connait un bon paquet… Mais chuttt… je garderais le secret… mais je les surveille !

En résumé…

Le marketing d’influence est une stratégie publicitaire basée sur l’humanisation de la recommandation. Et, pour y arriver, nous donnons notre confiance à des influenceurs en misant sur leur capacité à propulser notre campagne et à développer la notoriété de notre marque. Faire le choix du marketing d’influence est un vrai bon choix… mais attention à qui vous faites confiance… Histoire de ne pas vous retrouver entre « un fromager et un gars qui fait du saucisson« .