Si semblable et à la fois et si différent en réalité… C’est sans doute ce qui résume le mieux la situation lorsque l’on pense à renforcer le positionnement de son site et que l’on hésite par choisir de renforcer son SEO, ou bien réaliser du SEA.

Le Poulpe s’est penché sur la question et vous donne quelques éléments de réponse de façon à y voir un peu plus clair (enfin il espère…).

Qu’est-ce que le SEO ? Qu’entend-on par « faire du SEA » ? Quelles sont les différences et les points de ressemblances ?

Qu’est-ce que le SEO & Qu’est-ce que le SEA ?

Restons simple, le SEO signifie « Search Engine Optimization« , sans rentrer dans la technique, lorsque l’on parle de SEO, on parle en fait d’optimisation du référencement naturel d’un site internet. Quand on parle de SEA « Search Engine Advertising » concernant la publicité… Vous entrez parfois l’expression de « référencement payant » or, c’est inexact, car le SEA n’a rien à voir avec du référencement.

Quels sont les différences fondamentales entre ces deux stratégies ?

Parlons définition

SEO

SEA

image-illustration-du-seo
image-illustration-du-sea

Le SEO consiste à augmenter le référencement organique d’une page en utilisant des techniques d’optimisation de ce qui la compose (texte, code, images…). C’est ce que l’on nomme la visibilité gratuite en liste réponse Google.

Le SEA consiste à miser, enchérir et surenchérir sur des mots clés suivant ce que l’on cible. On achète le positionnement sur ces mots clés et on assure ainsi la visibilité de son site dans les liens publicitaires de Google : Google Adword.

Quel est le plus rapide ?

SEO

SEA

Lorsque l’on tente d’optimiser le référencement de son site internet, il faut être patient. Les gains de visibilité que vous allez pouvoir accumuler en SEO se calculent en semaine voir en mois.

C’est rapide, instantanée… À partir du moment où la cible et le style de campagne est choisie, ça remonté direct en liste de résultat.

Quel est le plus précis en termes de ciblage de mots-clés ?

SEO

SEA

Pour cibler des mots clés ou des expressions clés, le SEO implique de rechercher les expressions les plus demandées et d’analyser les liste réponses afin de choisir les mots les plus adaptées et les plus faciles à atteindre pour commencer.

Ici, pas vraiment de difficulté puisque vous aurez la possibilité de cibler des mots ou des requêtes avec des millers voir des millions de cibles potentielles. Seul le prix de l’enchère est important.

Qu’en est-il de la pérénité du positionnement en liste réponse ?

SEO

SEA

Pour le SEO on vise le long terme… Si aucune bêtise n’est faite et que vous continuer à ajouter du continu, à améliorer le contenu déjà existant, le trafic augmentera et le positionnement se bonifiera certainement.

Aucune pérénité côté SEA. Une fois que vous arrêtez votre campagne, votre site disparaît.

Quelle est la qualité du trafic généré sur le site internet ?

SEO

SEA

Déjà, le trafic dont nous parlons ici est gratuit (je ne compte pas ici l’investissement en temps et en neurones). À termes, avec un peu de temps, le trafic est ciblé et qualifié.

Pour le SEA nous parlons ici de CPC (coût par clique) donc chaque personne qui arrivera sur votre site vous coutera. En payant, vous vous assurez un trafic de qualité et ciblé… Enfin à condition de bien paramétrer vos campagnes.

En termes de suivi, on parle de quoi ?

SEO

SEA

En termes de suivi, sur du SEO il est primordiale de suivre régulièrement son site (les liens cassés, les optimisations à prévoir dû aux dernières nouveautés de l’algorithme Google, optimisation des contenus et ajouts de contenu…).

Pour le SEA on parle plus de rentabilité. S’assurer que sa ou ses campagnes soient les moins chères et le plus performantes possibles. C’est ça le secret d’un suivi réussi d’une campagne SEA.

Alors on choisit SEO ou SEA ?

En réalité, ces 2 stratégies sont complémentaires. Au-delà des avantages (et des inconvénients) de chaque stratégie, on ne prend la mesure de ces outils que dans le comportement affirmé des utilisateurs.

Plus de 54% des personnes utilisent les liens sponsorisés sans les différencier des autres liens présents. 17% des personnes utilisent seulement (ou casi seulement), les liens sponsorisés et parmi aux plus de la moitié pensent que s’ils apparaissent comme cela, c’est qu’ils sont les leaders du marché qu’ils occupent.

100% des personnes essaient de faire du SEO… mais ce n’est pas gagné quand on sait que plus de 60% des sites aujourd’hui présents sur le web ne sont pas vraiment optimisés pour le référencement comme Google l’impose.

D’autre part, et nous terminerons là-dessus.. Google impose des optimisations qui souvent n’ont aucun écho dans l’organisation des listes réponses que l’on peut voir…. à penser que Google serait perfectible !… Impossible….