« Doomscrolling », LE DÉFILEMENT MORBIDE DES RÉSEAUX SOCIAUX

Par LE POULPE

Avr 29, 2022 | RÉSEAUX SOCIAUX | 0 commentaires

"
le downscrolling

Cela fait quelque temps que j’avais envie d’écrire sur ce sujet… Un sujet qui nous affecte tous à un moment ou à un autre et qui peut avoir des effets dévastateurs. Le nom de ce mal qui nous guette tous : LE DOOMSCROLLING ou le défilement morbide.

Qu’est-ce que le « Doomscrolling » ? Est-ce anodin ? Y a-t-il des moyens de s’en protéger ?

C’est quoi le « Doomscrolling » ?

On pourrait résumer le « Doomscrolling » comme une habitude qui consiste à consommer une quantité excessive de nouvelles, d’informations (surtout à prédominance négative) sans limites.

Le mot « Doomscrolling » trouve son origine dans le mot anglais « Doom » qui signifie : Chute ou fin et le mot « Scrolling » qui signifie : Faire défiler son écran.

Nous connaissons sans doute tous cela… Scroller sans fin sur un réseau social, accumulant les informations, les vidéos qui dépendent une société étrange où rien ne va. Des contenus majoritairement négatifs nous donnant clairement envie de rester au lit !

Nous avons tous scroller sur des contenus, sans but et sans fin, le « Doomscrolling » comporte une différence notable, car les contenus dont nous parlons ici tendent à dépeindre une société imaginaire où tout (majoritairement) dysfonctionne.

POURQUOI CES CONTENUS ?

C’est notre faute !

Nous produisons ces contenus avec un certain plaisir (oui oui tous !). C’est qu’en produisant ce type de contenu, nous ne recherchons pas forcément à nuire, mais c’est pourtant ce que nous faisons… On peut tout à fait aborder un sujet sensible, avec un positionnement plutôt neutre, mais concerné… Et, ne pas sombrer dans un misérabilisme de comptoir. Sous couvert de détenir la seule vérité, nous affirmons haut et fort que tous mentent sauf nous.

c’est la faute aux algorithmes !

Oui aussi… Surtout ! Ces méchants algorithmes qui soutiennent des contenus négatifs… Mais de contenus qui marchent en fait ! Qui multiplient les vues, qui attisent également les polémiques et nous soutiennent la tête sous l’eau !

Place à la polémique

Et, si l’on se disait aussi que les algorithmes ont un intérêt vicieux à soutenir des contenus comme ceux dont on parle ici plutôt que des contenus qui nous élèverait… La polémique vend plus que la vérité ! Allons plus loin ! Si je veux ridiculiser un pays, j’ai plutôt tendance à balancer du contenu discutable et discuté qui met en opposition les populations plutôt que des contenus, encore une fois, qui les élèveraient… Regardez votre flux Tiktok vous allez comprendre… ET BOOM LA POLÉMIQUE !

Difficile de dire POURQUOI ces contenus existent, mais sans doute sommes-nous ‘physiologiquement‘ programmé à mieux intégrer des débilités que des vérités. Le cerveau est ‘feignant‘, il préférera intégrer des éléments qui lui réclame le moins d’effort possible. Vous comprenez ?

Est-ce vraiment dangereux ?

Oui ! Le « Doomscrolling » nous affecte… À force de voir des choses négatives… Eh bien, on devient négatif… Déprimé… Des études ont été menées, entre autres, par Jeffrey Hall, professeur d’études en communication à l’Université du Kansas à Lawrence, qui a démontré que les informations négatives ont un impact bien plus important que les personnes que les autres informations. Nous parlons ici d’accentuer l’attention.

Par exemple ce que l’on appelle les « Putes à clics » repose sur cet effet. Par exemple :

Le titre « Le chat est sauvé de son arbre perché » fonctionnera moins efficacement que « Ce chat en bien mauvaise posture va-t-il survivre ! Où être broyé par cet arbre écorché ?! »

Donc, l’impact est réel et varie suivant les individus. Réveils nocturnes, angoisses, déprimes… Une actualité trop anxiogène, par exemple, consulté au lit avant de dormir, peut avoir des effets réels sur notre sommeil… Ces nouvelles maintiennent le cerveau en alerte, difficile de trouver alors un sommeil réparateur…

Les effets psychologiques et physiques sont avérés, mais est-ce qu’il faut en avoir peur pour autant ?

Peut-on se protéger du « Doomscrolling » qui nous guette ?

Oui… Et, c’est d’ailleurs facile : ÉTEIGNEZ VOTRE TÉLÉPHONE !

Plus sérieusement, il n’y a pas réellement de moyens à proprement parler pour éviter cet effet. Seule une consommation raisonnable des contenus des réseaux sociaux est salvatrice. Notre avidité à découvrir un contenu encore meilleur est notre talon d’Achille. Raisonné notre consommation du web en général est nécessaire. S’imposer une limite de temps où cibler des moments précis dans la journée pour nous abandonner aux sollicitations des réseaux sociaux peuvent être des solutions intéressantes. Et surtout ne pas chercher à combler l’ennui par quelque chose de trop facile à obtenir !

Le Poulpe a choisi… à ses heures perdues… ils pensent à vous !

ÇA POURRAIT VOUS PLAIRE !

INSTAGRAM EST-IL DEVENU FOU !?

INSTAGRAM EST-IL DEVENU FOU !?

Oui ! Enfin... Ce n'est pas aussi simple… Depuis le début mai, pour les influenceurs, producteurs de contenus et autres créateurs, Instagram est devenu fou. Son algorithme a été modifié et ça se voit : Perte de communauté, désabonnement spontané et en masse, perte...

C’est quoi un follower ?

C’est quoi un follower ?

La question se pose ! C'est quoi au juste un follower... Est-ce qu'il y a un mot, une phrase qui résume ce qu'il est ? Qui sont-ils ? Pourquoi et qu'est-ce qui le conduit à suivre une marque, un influenceu(se)r sur les réseaux sociaux ? Fouillons un peu et définissons...

Quand instagram copie tiktok

Quand instagram copie tiktok

Connaissez-vous TikTok ? (mouahahahah)... Bien-entendu... Comme 98.7% de la population mondiale, vous n'avez pas pu échapper au phénomène TikTok. Impossible de lui échapper. Au début raillé par les géants du secteur, TikTok s'est imposé comme un modèle avec lequel il...