Dans le domaine du marketing ou de la publicité sur internet, la LANDING PAGE est un élément indissociable d’une bonne stratégie d’INBOUND MARKETING (Oh ce que le POULPE est savant…).

Stoppons là les mots compliqués voulez-vous…

Une LANDING PAGE est une page « d’atterrissage« , c’est-à-dire une page sur laquelle va être envoyé l »internaute après avoir cliqué sur un lien. Considérez que c’est un filet, et comme tous les bons filets, les mailles sont si serrées qu’elles ne laissent pas échapper le poisson… enfin là, l’internaute qui va acheter le produit ou le service.

La LANDING PAGE est aussi appelée : Page d’atterrissage, page de renvoiDe plus la confusion est facile avec la ‘homepage‘ de votre site internet… mais c’est une autre histoire.

Revenons à nos moutons… La question se pose donc : Comment réaliser un bon filet ?…. Euh… Une bonne LANDING PAGE ?

Voici LES 8 CONSEILS DU POULPE pour faire une LANDING PAGE digne de ce nom.

1 – UNE STRUCTURE SIMPLE POUR PLUS D’EFFICACITÉ

EFFICACITÉ = SIMPLICITÉ


En haut à gauche : LE TITRE suivi d’un descriptif light relayant un message simple.

Les boutons : Un concernant une offre d’essai par exemple, le second pour appeler automatiquement l’annonceur, on invite ici l’internaute à cliquer.


Parlons du bloc du milieu : Une suite d’avantage, de caractéristiques et de bénéfices du produit ou du service. Là encore, le TITRE doit être accrocheur.


Bloc du bas et pied de page : Les témoignages clients ‘contents’ (incontournable) et les marques qui vous ont fait confiance… Des liens vers vos réseaux sociaux viennent clôturer le tableau.

2 – PRENEZ UN TITRE ACCROCHEUR !

Tout d’abord il vous faut UN TITRE mais pas n’importe quel titre… Un titre accrocheur, un titre qui attise, qui questionne, qui interpelle… Comme les bandes-annonces sur BFM (mouahah…), qui vous capte et vous rend captif, passif… la bave aux lèvres lâchant parfois dans un souffle court : « ..faut qu’je sache…« .

LE TITRE est très important car sans cela, il est difficile de s’assurer de l’impact de votre message en définitif. Ce titre doit annoncer clairement l’objectif ou l’offre que vous proposez. L’internaute ne doit pas réfléchir, il doit être certain qu’il a fait le bon choix et qu’il est au bon endroit.

Exemple :

Choisir un titre « accrocheur »

Vous comprenez le principe…

3 – PENSEZ À METTRE UN VISUEL ou UNE VIDÉO

À côté de votre TITRE ACCROCHEUR, un visuel ou une vidéo de présentation, de démonstration du produit, du service est indispensable. Pour l’idée, utiliser une vidéo est plus habile car, statistiquement, elle sera 4 fois plus cliqué qu’un simple visuel.

4 – N’OUBLIEZ PAS LES BOUTONS

Ne faites pas l’impasse sur les boutons… en particulier la présence d’un CTA (Call To Action). Il faut le mettre en évidence, le faire ressortir de l’ensemble de la composition. Ce bouton doit inciter à cliquer. Remplir un formulaire, demander un devis, acheter, appeler… Beaucoup de fonction sont possibles !

5 – L’INCONTOURNABLE AVANTAGE / BÉNÉFICE

Ici vous mettez les points forts de l’offre, du produit. Pensez : simple. Abordez les avantages de votre produit de façon décomplexés et n’essayait pas de plaire au plus grand nombre. Soyez simple et authentique.

6 – SOYEZ RASSURANT EN MONTRANT CE QUE DISENT VOS CLIENTS

La fonction des témoignages clients est importante. Les témoignages rassurent, personnifient l’utilisation d’un produit, d’un service et renforcent le sentiment d’avoir fait le bon choix. Les témoignages sont souvent décriés et même s’ils ne sont pas déterminant dans le choix final, ils sont pris en compte. Donc soyez fier et intégrer vos témoignages clients.

7 – AFFICHER FIÈREMENT VOS RÉFÉRENCES

Sous les témoignages, il est temps d’afficher vos références (les personnes pour lesquels vous avez travaillés) ou vos réalisations. Ce genre d’affichage renforce la crédibilité dans la tête de nombreux clients et a un effet rassurant.

Business People on Cogwheels – Workforce and Teamwork Concept

8 – INVITEZ LES CLIENTS À VOUS SUIVRE SUR VOS RÉSEAUX SOCIAUX

Et renforcez ainsi l’aspect et le sentiment communautaire (ensemble on se sent plus fort). D’autre part, vous pouvez être en lien direct avec vos clients. Si la LANDING PAGE peut aussi représenter l’aspect institutionnel d’une entreprise, le réseau social devient son visage humain. Le lien est authentique, la parole est libre. Capitaliser sur les réseaux sociaux c’est être au plus près de la demande et des attentes clients.

La LANDING PAGE n’a maintenant presque plus de secret pour vous ! N’oubliez pas que le but premier de ce genre de page est de ‘convertir’. C’est un tunnel de conversion puissant quand il est bien fait. Le POULPE terminera sur un seul chiffre. Sachez qu’une ‘atteripage‘ bien faite c’est un taux de conversion de 30 à 35 %… Sur ces pages, l’internaute est captif du sujet, toutes les distractions auxquelles il pourrait avoir accès sur une ‘homepage‘ traditionnelle ayant été bannit.